Ventouse obstétricale : Mode d’utilisation

Pré-requis

La ventouse iCup2® est un instrument de flexion, de traction limitée et de rotation induite. Elle permet d’aider la femme à enfanter par les voies naturelles.

Les conditions préalables à son application doivent respecter les critères suivants :

• Indication d’extraction bien posée
• Possibilité de faire une césarienne rapidement en cas d’échec
• L’obstétricien doit prendre quelques instants pour expliquer la situation.
   L’adhésion et la participation de la parturiente sont indispensables afin d’obtenir des efforts expulsifs efficaces lors des tractions sur la ventouse
• Bonne asepsie
• Vessie vide  
• Membranes rompues  
• Présentation céphalique
• Col à dilatation complète
• Diagnostic d’orientation, du degré de déflexion et d’asynclitisme de la tête fœtale parfaitement connus afin de poser correctement l’instrument.
   La cupule doit s’appliquer le plus près possible de l’occiput. En effet, plus long est le bras de levier (distance entre l’articulation atloïdo-occipitale et l’occiput) plus aisée sera la flexion de la tête et plus faible sera la force de traction pour obtenir cette flexion.
  Une erreur de diagnostic fera de la ventouse un instrument de déflexion à l’origine d’une dystocie. Le toucher vaginal, par la recherche des fontanelles, des sutures voire des oreilles peut permettre le diagnostic de présentation.
  La palpation abdominale, avec la localisation des fesses et du dos fœtal, indique le côté de l’occiput. En cas de doute persistant, s’aider de l’échographie en salle de travail.
  La localisation du dos fœtal permet de dire si la présentation est droite ou gaucheet la visualisation aisée d’au moins un globe oculaire affirme la variété postérieure et en cas de non visualisation des globes oculaires, la variété antérieure. S’aider aussi des rapports anatomiques normaux (cervelet, thalamus...)
• Diagnostic de la hauteur de la présentation parfaitement établi.
  L’engagement de la présentation fœtale en partie moyenne est recommandé

Procédure d’utilisation

• Sortir la ventouse et sa poignée du sachet stérile
• Raccorder le tube d’aspiration de la ventouse à la pompe à vide.
  Il est recommandé d’utiliser une pompe à vide automatique, seule garantie de ne pas subir de petites pertes progressives de vide qui peuvent provoquer un lâchage de la ventouse
• Pour le confort de la parturiente, l’introduction de la cupule se fera dans l’intervalle séparant 2 contractions utérines
• La cupule est saisie entre l’index et le médius, qui s’appuient sur sa partie plane, et le pouce.
• La cupule est ensuite glissée vers l’occiput fœtal
• Le premier palier de dépression (200  mbar  =  0,2  kg) est réalisé de préférence pendant une contraction utérine, ce qui facilite la mise en place de la cupule, la tête fœtale descendant au maximum dans l’excavation pelvienne
• Après vérification de la mise en place, la cupule épargnant les parties molles maternelles, on procède immédiatement à la réalisation du deuxième palier de dépression, sans dépasser 800 mbar = 0,8 kg)
• Un opérateur formé et expérimenté peut réaliser une dépression rapide en un seul temps
• Les tractions seront effectuées de suite en synergie avec les contractions utérines renforcées par les efforts de poussée abdominale maternelle.

Précautions  lors de l’utilisation de la pompe à dépression

Choix d’un appareil d’aspiration compatible :

NE PAS UTILISER LE VIDE MURAL
• La pompe doit produire la dépression nécessaire à l’extraction du fœtus par ventouse de façon contrôlée grâce à un affichage lisible indiquant les mesures en mbar, mmHg ou autres unités (cf. tableau d’équivalence en annexe)
• Les spécifications de la pompe doivent être comprises dans les limites suivantes :

Capacité de vide au niveau de mer : -900 mbar
Capacité d’aspiration : ± 2 L/min
Marquage CE
Normes : ISO 13485-2003, ISO 60 601-1, ISO 10079-1

• Vérifier l’appareil et la stabilité de l’affichage avant chaque utilisation. L’indication manométrique doit croître à partir du déclenchement du vide et rester stable lorsque la pompe est arrêtée par l’opérateur au niveau de dépression désiré
• En cas de fuite, vérifier l’intégrité des tuyaux de la ventouse et de la pompe et que la connexion entre la pompe et le tube de vide de la ventouse est étanche
• La responsabilité du bon fonctionnement de la pompe incombe au service biomédical de maintenance de l‘établissement
• Il est recommandé d’utiliser une pompe à contrôle automatique du vide* pour ne pas subir de petites pertes de vide qui peuvent provoquer un lâchage.

*par exemple ATMOS 350 A ou ATMOS 351 Natal. Ces deux appareils d’aspiration automatiques ont été conçus spécifiquement pour  l’utilisation avec une ventouse obstétricale car ils offrent la présélection des 2 paliers à 200 et 800 mbar et un retour progressif à zéro du vide dans la ventouse.

Précautions  Opératoires – MODE OPERATOIRE de la ventouse iCup2®

L’application de la ventouse obstétricale iCup2® requiert une parfaite connaissance de la mécanique obstétricale, une formation professionnelle spécialisée et des conditions d’asepsie adaptées.

POUR ACHETER LA VENTOUSE ICUP2 - Cliquez ici